Hayom of Geneva | אנייר

L’organisation World ORT

L’organisation World ORT, qui vient de fêter en 2020 son 140e anniversaire, a été fondée à Saint-Pétersbourg à la fin du XIXe siècle pour aider les Juifs à acquérir des compétences qui leur permettraient de devenir autonomes.

«Donne un poisson à un homme, il aura à manger pour un jour, apprends-lui à pêcher, il pourra se nourrir toute sa vie». C’est, sans doute, ce proverbe qui anima dès le départ les pionniers de l’ORT. World ORT (alors ORT-Union) a été fondée à Berlin en 1921, après quoi le siège a déménagé, d’abord à Paris puis à Genève. Dans les années 30, l’ORT a établi des succursales dans diverses régions d’Amérique latine, notamment en Argentine, au Brésil, à Cuba et en Uruguay, tout en poursuivant son travail en Europe de l’est et de l’ouest.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’ORT a mis en place des centres de formation professionnelle pour les survivants des camps nazis. Dès la fin des années 40, l’ORT étendait ses activités d’éducation pratiquement partout dans le monde. Elle a débuté en Israël dès 1949. La même année, créé par le visionnaire Aron Syngalowski (alors président de l’ORT-Union), l’Institut Central ORT d’Anières près de Genève, ouvrait ses portes pour former des étudiants juifs venus d’Europe, d’Afrique et d’Israël. C’était après la Seconde Guerre mondiale et nombreux étaient les formateurs des écoles de l’ORT qui avaient disparu. L’objectif alors, pour pallier ce déficit, fut de former des instructeurs en électricité, mécanique, menuiserie, serrurerie, dessin industriel, etc. Plus de 400 instructeurs ont ainsi été formés pour enseigner à leur tour avec brio dans les écoles professionnelles ORT à travers le monde.

En 1959, en coopération avec l’École Supérieure d’Ingénieurs de Genève, l’Institut entreprit de former des ingénieurs. Au total, plus de 1’200 étudiants obtinrent leur diplôme. Au fil des ans, les compétences nécessaires pour réussir ont changé et World ORT s’est adapté en mettant l’accent à l’aube du XXIe siècle sur les compétences en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM). L’excellence de ses méthodes pédagogiques de pointe, en théorie et en pratique, est unanimementreconnue. Le livre richement illustré de Jacques Levy Une Histoire de l’Institut Central ORT à Anières – Genève (1949-1999) (en collaboration avec le Patrimoine juif genevois) a été publié en français et en anglais en juin 2021. Il évoque l’histoire de l’ORT, aujourd’hui la plus grande école de formation dans le monde (avec près de 300’000 étudiants), la vie quotidienne des étudiants, les enseignants, la formation, les activités culturelles, ainsi que l’ambiance particulière qui y régnait. Le bilan d’Anières-Genève est remarquable: Les étudiants de l’Institut ont, dans leur immense majorité, brillamment réussi dans leur carrière. Le livre met également en évidence la création d’Anières Elite Academy (AEA) en Israël et souligne les liens étroits qui unissent les anciens élèves d’Anières et les étudiants de AEA.

ANIÈRES ELITE ACADEMY À NAHALAL PRÈS DE HAÏFA
Inspiré par l’esprit d’Anières-Genève,World ORT a créé en Israël en 2013 Anières Elite Academy, avec pour objectif de former en 17 ans 450 ingénieurs diplômés du prestigieux Technion de Haïfa. L’objectif est de former de jeunes Juifs talentueux venant du monde entier, d’origine modeste, dès l’âge de 14 ans, dans l’environnement idyllique du campus WIZO à Nahalal près de Haïfa, pour d’abord les préparer au baccalauréat et leur permettre ensuite d’obtenir un diplôme de haut niveau en génie électronique, informatique, intelligence artificielle, etc.

Cette école qui a vu le jour grâce à la volonté et à l’expérience de World ORT, ainsi qu’à la détermination d’un groupe d’anciens d’Anières, constitue une véritable renaissance de l’Institut Central ORT-Anières. L’ORT veille sur ces jeunes tout au long de leurs études, comme elle le fit avec les étudiants de l’Institut d’Anières pendant un demi-siècle. Elle leur fournit le support financier pour réussir leur parcours. Ce faisant, l’ORT contribue directement au développement de l’Industrie de pointe israélienne. Un deuxième programme a débuté en

  1. De nouveaux jeunes seront recrutés en Israël ainsi qu’à l’étranger, depuis la classe terminale ou déjà munis de leur baccalauréat. Ainsi, encadrés de dirigeants passionnés et compétents, en étroite collaboration avec le Technion, un minimum de 30 étudiants par année continueront d’être formés en Israël

L’ASSOCIATION DES ANCIENS D’ANIÈRES (AAA-ORT) WWW.AAA-ORT.COM

L’Amicale des anciens d’Anières a été créée à Genève en 1987. Ses membres se réunissent régulièrement pour se remémorer leurs belles années
d’études. Leurs activités sont récréatives, culturelles et sociales. Ils contribuent également à fournir des fonds pour l’amélioration des infrastructures de certaines écoles de l’ORT. Particulièrement notable est leur soutien régulier à AEA. En effet, chaque année depuis 2014, les anciens d‘Anières rencontrent en Israël les étudiants de AEA. Ensemble, ils nouent de précieux et chaleureux contacts.

En 2015, une délégation d’étudiants de AEA a pris part au gala du 30e anniversaire des «3A». Dans une ambiance festive, à nouveau, des contacts étroits se sont noués entre anciens et jeunes étudiants. À cette occasion, un programme spécial préparé par les 3A a permis aux visiteurs de découvrir de multiples aspects de la culture helvétique, Ainsi, l’expérience, l’expertise et le savoirfaire des anciens d’Anières sont devenus une ressource de qualité pour leurs jeunes homologues. En 2019, un séminaire sur la parole en public a aussi été organisé, pour permettre aux étudiants de AEA d’être plus à l’aise dans leurs études ainsi que dans leurs futures carrières professionnelles.

L’AMICALE AAA-ORT ISRAËL

Un jour viendra où le centre de gravité des anciens d’Anières passera de Genève à Israël. L’amicale 3A Israël a déjà été officiellement créée en octobre 2020. David, un étudiant du programme préparatoire universitaire du Technion, a envoyé un message réconfortant: «Ira, c’était tout simplement génial! Merci. J’étais vraiment fier d’appartenir à une famille aussi nombreuse et diversifiée».

Noah, étudiant en année préparatoire, a également déclaré: «Nous avons vraiment adoré la conférence! On a l’impression d’appartenir à quelque chose de réel. Merci beaucoup pour tout.». Les 3A Israël auront dès lors pour mission d’offrir de réelles opportunités professionnelles aux nouveaux étudiants diplômés et dans le même temps, de fournir aux entreprises Israéliennes les meilleurs ingénieurs…

Follow Us
Accessibilité